Partager cet article

2ème Baromètre européen du bien vieillir Korian

télécharger en pdf (258 K0)

pensioner-998544_640     L’Institut du Bien Vieillir Korian est spécialisé dans la gestion de maisons de retraite. Il réalise son deuxième Baromètre Européen du Bien Vieillir. Cette enquête a été réalisée auprès de 8000 personnes dont la moitié sont des seniors de 65 ans ou plus. L’enquête a été menée dans 4 pays : France, Italie, Belgique et Allemagne. Les participants sont interrogés sur l’état d’esprit, la santé, le lieu de vie, et les plaisirs lorsqu’on devient senior.

Le bien-être des seniors n’est pas perçu par tous de la même manière, mettant en lumière l’image encore négative qu’on peut se faire de la vieillesse :

  • Seulement 50% des 15-64 ans estiment que les seniors vivent bien leur âge contre en réalité 78% des plus de 80 ans qui déclarent en effet bien vivre leur âge
  • Seulement 60% des 15-64 ans pensent que la vie est source de plaisir pour les seniors contre 72% des 80 ans et plus et 83% des 65-69 ans

Le Baromètre fait ressortir un sentiment de bien-être et de bonheur chez les seniors dans leur perception de la vie :

  • 78% estiment que la vie est pour eux une source de plaisir
  • 67% déclarent aimer toujours autant s’amuser
  • 68% déclarent se sentir épanouis à la fois physiquement et psychologiquement

De plus, pour les seniors, le plus bel âge de la vie est celui qu’ils sont en train de vivre.  35 % des seniors français estiment qu’il est plus facile de se faire plaisir lorsque l’on est jeune retraité. D’autre part 66% des seniors déclarent prendre la vie comme elle vient en évitant de penser à demain.

D’autre part, les seniors témoignent d’un fort désir de communication et de sociabilité. En effet, 21% utilisent les réseaux sociaux et 54% des 80 ans et plus interrogés communiquent par email.

Se sentir bien chez soi, une question de liberté plus que de lieu

Pour se sentir bien chez soi la majorité des seniors affirment que le plus important est de pouvoir décider de son propre rythme de vie (62%). Cette réponse arrive donc largement devant « être dans un environnement calme » (45%), ou encore « être en sécurité (38%) et « pouvoir recevoir famille et proches » (38%).

En cas de perte d’autonomie, les seniors préfèrent rester dans leur logement actuel en l’adaptant (69%) plutôt que d’aller vivre chez un proche (pour 49% des seniors cela n’est pas envisageable) ou encore être dans une maison de retraite (37%).

En conclusion, ce qui prime pour les seniors c’est de pouvoir rester libre et indépendant le plus longtemps possible en définissant ses propres règles de vie et en ayant une réelle intimité.

 

Source : Institut du bien vieillir Korian, 2e Baromètre européen du bien vieillir, 2016.

Image : « pensioner-998544_640 », mise à disposition selon les termes de la licence Pixabay.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *