Partager cet article

Sarcopénie, ou dystrophie musculaire liée à l’âge : définition ?

Lorsque la masse, la fonction et la force musculaire diminuent, on peut craindre une sarcopénie. Comment définir cette maladie? Quelles sont ses caractéristiques ? A partir de quel âge faut-il s’en soucier ? Retrouver l’interview du professeur Stéphane Schneider qui nous parle de cette pathologie.


La sarcopénie (ou dystrophie musculaire liée à l’âge) est une pathologie définit de manière consensuelle par le groupe européen EWGSOP (The European Working Group on Sarcopenia in Older People), résultant d’une perte progressive et élevée de la masse, de la force et de la fonction musculaires au cours du vieillissement.

Dès l’âge de 30 ans, le tissu musculaire subit une dégénérescence progressive de l’ordre de 3 à 8% par décennie, avec une accélération dès 50 ans, et à 70 ans nous avons perdu la moitié de notre masse musculaire au profit du tissu adipeux1.

Définition de la sarcopénie d’après le Pr Schneider

A l’occasion des Journées Francophones de Nutrition 2012 le Pr Stéphane Schneider, Médecin Gastroentérologue – Professeur en Nutrition (Nice) et membre du groupe de travail Européen sur la sarcopénie des personnes âgées, nous parle de la sarcopénie.


La fonte musculaire liée à l’âge touche tous le monde. Si celle-ci n’est pas traitée, elle conduit à la sarcopénie comme le montre la photo ci-dessous.

John turner sarcopénie

John Turner, un psychiatre américain, (à 67 ans et 79 ans). Photos fournis par le professeur Stéphane Schneider.

Différentes études estiment que 25% des personnes de plus de 70 ans et 40% des plus de 80 ans seraient sarcopéniques2. A l’hôpital, la sarcopénie touche 21 à 44 % des personnes de plus de 65 ans dénutries ou à risque de l’être3.

La sarcopénie est associée à une altération des grandes fonctions vitales, à une fragilité, à une augmentation du risque infectieux, à un retard de cicatrisation, à une perte de qualité de vie et à l’entrée dans la dépendance4 et à une augmentation du risque de mortalité à court terme3.


La sarcopénie en France

D’après l’Institut National de la Statistique et des Etudes Economiques (INSEE), au 1er janvier 2014, la population française compte 66 millions d’habitants dont 23% sont âgés de 60 ans ou plus. En 20 ans, le nombre de personnes âgées de 75 ans ou plus aura augmenté de 1,7 million, soit une hausse de 45 %5 .
En 2050, si les tendances démographiques se maintiennent, la France métropolitaine comptera 70 millions d’habitants soit près d’un habitant sur trois aurait plus de 60 ans, contre un sur cinq en 2005. Nous vivons donc de plus en plus longtemps. L’espérance de vie est de 78,2 ans pour un homme et de 85,1 ans pour une femme.

Pourtant, l’espérance de vie est une tromperie si on ne la confronte pas à la pratique. Vivre longtemps en bonne santé, en étant autonome, mobile, ce n’est vraiment pas la même chose que vivre malade, souffrant, dépendant ou isolé6.


Références :

1. Munro HN. Adaptation of body protein metabolism in adult and aging man. Clin.Nutr. 1982;1:95‑108.

2. Boirie Y. Physiopathological mechanism of sarcopenia. J Nutr Health Aging. oct 2009;13(8):717‑723.

3. Cerri AP, Bellelli G ,Mazzone A et al., Sarcopenia and malnutrition in acutely ill hospitalized elderly: Prevalence and outcomes. Clinical Nutrition, August 2015;34(4) :745–751

4. Cruz-Jentoft AJ, Baeyens JP, Bauer JM, Boirie Y, Cederholm T, Landi F, et al. Sarcopenia: European Consensus on Definition and Diagnosis Report of the European Working Group on Sarcopenia in Older People. Age Ageing. 7 janv 2010;39(4):412‑423.

5.INSEE- Population par âge.

6. Citrage. Sarcopénie-Quelles causes?

 

1 Commentaire

  1. immobilier

    extraordinaire post, merci bien.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *