Partager cet article

Testez-vous !


Auto-évaluation sur votre niveau de fragilité

Veuillez compléter le questionnaire ci-dessous, appelé questionnaire FIND. Cet outil a été développé par le gérontopole de Toulouse, très largement impliqué dans le dépistage de la fragilité et sa prise en charge. La fragilité est un syndrome gériatrique s’installant progressivement avec l’âge et conduisant à la dépendance fonctionnelle.

En savoir plus »
 
 


Faîtes le questionnaire SARC-F pour savoir si vous êtes sarcopénique

Parce que l’utilisation d’instruments de mesure n’est pas toujours possible, surtout en cabinet de ville, le questionnaire SARC-F a été mis en place pour permettre un diagnostic rapide et facile de la sarcopénie [1]. Il présente une excellente spécificité (85%) avec une valeur prédictive négative de 96%, c’est-à-dire qu’il diagnostique avec précision l’absence de maladie.

En savoir plus »

 


Testez votre force musculaire grâce au lever de chaise

Le test du lever de chaise permet d’évaluer la force musculaire et vient en complément du SARC F pour diagnostiquer la sarcopénie dans le schéma de diagnostic proposé par le groupe européen de travail sur la sarcopénie des sujets âgés [1].

En savoir plus »

 

 


Quizz de connaissances

Que savez-vous sur la sarcopénie (ou dystrophie musculaire liée à l’âge) ?

Ce questionnaire vous permet d’évaluer vos connaissances sur la sarcopénie, ses traitements et sa prévention.
Départ
Félicitation - vous avez complété . Vous avez obtenu %%SCORE%% sur %%TOTAL%%. Votre performance a été évaluée à %%RATING%%
Vos réponses sont surlignées ci-dessous.
Retour
Les questions en gris sont complétées.
12345
67Fin
Retour

 


6 Commentaires

  1. Pierre Knutti

    Merci.
    J’ai 76 ans, je pratique de la culture physique chaque jour, depuis 2 ans.
    Après um Après um accident, j’ai perdu ma masse musculaire.
    Je suis en bonne récupération.
    Mon problème est réellement alimentaire.
    Merci de m’orienter, Pierre

    Répondre
  2. Pierre Knutti

    Oui, mon problème est alimentaire.

    Répondre
  3. Josette COURTIN

    Bonjour, J’ai 76 ans , je pesais 97kg il y 3 mois j’ai adhéré à un rééquilibrage alimentaire avec dieteticienne et aujourd’hui j’ai perdu 15 kg, j’envisage continuer encore un peu, mais je souffre de lombalgies chroniques recidivantes depuis quelques semaines, je crains d’être en perte musculaire, bien que je me sente en pleine forme que dois-je craindre Merçi JC

    Répondre
  4. Hosting

    ProteoCIT, pour les besoins nutritionnels en cas de sarcopenie ou de denutrition, notamment chez les personnes agees fragiles.

    Répondre
  5. Ferrand

    J’ai 64 ans. 1m70 et pèse 65kg après une fonte de 8kg en 12 mois grâce a la marche rapide de 6km sur 1 h
    J’ai perdu surtout mes muscles au niveau des jambes, mais toujours de la graisse abdominale
    Je ne sais plus quoi faire pour récupérer ces muscles sans prendre plus de ventre

    Répondre
    1. citrage (Auteur de l'article)

      Cher Monsieur,
      Nous vous conseillons de prendre le produit ProteoCIT.
      ProteoCIT est un complément nutritionnel oral adjuvant des traitements de la sarcopénie et de la dénutrition.
      Il ne présente aucun effet secondaire mais ce produit est déconseillé aux patients suivant une chimiothérapie. Néanmoins, une personne suivant une chimiothérapie peut consommer ProteoCIT entre chaque cures 5 jours après l’arrêt de la chimio et avec un arrêt de 5 jours avant la cure suivante.De plus, en cas de traitement par anti-vitamine K (Préviscan Coumadine), l’INR (International Normalized Ratio) doit être surveillé hebdomadairement et tout déséquilibre doit entrainer l’arrêt immédiat de la consommation de MyoCIT. Ce produit est aussi contridiqué pour les personnes atteintes d’inssuficance rénale sévère).
      Je comprends que vous avez perdu volontairement du poids et involontairement de la force musculaire. ProteoCIT est donc particulièrement adapté dans votre situation pour récupérer de la masse et de la force musculaire (sans forcément reprendre du poids). Il est donc important de bien s’alimenter et de consommer ProteoCIT pendant le repas vous apportant le plus de protéines, qui est souvent le déjeuner. Les bénéfices commencent généralement à se faire ressentir après une quarantaine de jours mais vous pourrez continuer à consommer ProteoCIT par la suite si vous ressentez une amélioration : plus de force, meilleur tonus… Sachez que lors d’une de nos études cliniques, des personnes ont consommé l’équivalent de 2 sachets par jour pendant 3 mois pendant leur déjeuner : elles n’ont pas eu d’effet indésirable et ont gagné de la force musculaire.
      Nh’hesitez pas à aller sur notre site CITRAGE : https://www.citrage.com/eshop/fr/5-citrage-pour-particuliers

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *