Perception et attitude des Français vis-à-vis de la dépendance des personnes âgées

télécharger en pdf (328 K0)


Plus de 80% des Français , âgés de 45 à 75 ans, se sentent concernés par la dépendance.

La dépendance est définie comme un état d’incapacité lié à l’âge ou le besoin d’une personne âgée d’être aidée par un tiers pour réaliser les actes de la vie courante (loi n°97-60 du 24 janvier 1997).

Aujourd’hui 8 Français sur 10 (âgés de 45 à 75 ans) déclarent se sentir concernés à titre personnel ou se sentir concernés par leurs proches. En effet ce sont 2,8 millions de personnes qui s’occupent personnellement d’un proche dépendant.

Il a été constaté à 79% que les aidants privilégient le maintien à domicile, en maintenant en place des dispositions chez la personne dépendante ou chez un membre de la famille. Cette solidarité familiale est, malheureusement, rarement suffisante puisque 75% font appel à des aides extérieures . 37% , quant à eux, ont pris des dispositions pour l’hébergement en établissement spécialisé, une solution loin d’être marginale.

A peine plus de la moitié des Français se sentiraient bien informés sur les solutions existantes pour faire face au risque de dépendance. D’ailleurs, près de 30% ne peuvent se positionner sur le coût mensuel du maintien à domicile (1800€/mois selon la DREES-2011).

La préparation au risque reste quant-à-elle insuffisante : puisque 57% des Français assurent n’avoir pas encore réfléchi au risque de dépendance, ou ne veulent pas y penser ; contre 24% ayant pris des dispositions pour y faire face.

Si les Français sont toujours majoritairement en faveur de l’intervention de l’Etat dans le domaine de la prise en charge financière de la dépendance, avec le contexte actuel sur les capacités financières de l’Etat, 2/3 jugent tout de même que l’Etat doit favoriser les assurances individuelles .

Source : Baromètre dépendance TNS Sofres Janvier 2015


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *